Vous êtes adhérent / partenaire


Vous avez déjà un compte en ligne

Vous pouvez à tout moment nous contacter en utilisant la messagerie disponible sur vos services en ligne.


Vous n'avez pas encore un compte en ligne

Activez facilement votre compte pour bénéficier de vos services en ligne comme le suivi de vos remboursements, la demande de prise en charge...

Vous n'êtes pas encore adhérent / partenaire


Vous souhaitez être rappelé par un conseiller ?

Les informations, strictement nécessaires, collectées directement auprès de vous font l'objet de traitements automatisés ayant pour finalité la gestion de votre demande d'informations. Les informations demandées sur le formulaire de contact sont obligatoires et nécessaires. A défaut, La Mutuelle Verte ne sera pas en mesure de traiter votre demande d’informations. Pour toute information sur vos droits et sur les conditions de traitement de vos données à caractère personnel, consultez la rubrique relative à la protection des données.

Votre message a bien été envoyé. Merci !

Vous êtes adhérent / partenaire


Vous avez déjà un compte en ligne

Vous pouvez à tout moment nous contacter en utilisant la messagerie disponible sur vos services en ligne.


Vous n'avez pas encore un compte en ligne

Activez facilement votre compte pour bénéficier de vos services en ligne comme le suivi de vos remboursements, la demande de prise en charge...

Vous n'êtes pas adhérent / partenaire


Vous souhaitez nous contacter par e-mail ?

Les informations, strictement nécessaires, collectées directement auprès de vous font l'objet de traitements automatisés ayant pour finalité la gestion de votre demande d'informations. Les informations demandées sur le formulaire de contact sont obligatoires et nécessaires. A défaut, La Mutuelle Verte ne sera pas en mesure de traiter votre demande d’informations. Pour toute information sur vos droits et sur les conditions de traitement de vos données à caractère personnel, consultez la rubrique relative à la protection des données.

Votre message a bien été envoyé. Merci !

Fiches Santé

Mieux préserver la santé de mes yeux

La Santé de mes yeux

La vision doit être contrôlée dès l’enfance : traitées tôt, certaines anomalies peuvent être rééduquées ou du moins ne pas empirer. L’environnement et les habitudes de vie peuvent également causer des troubles : préserver la santé de ses yeux, c’est alors une question d’hygiène et de prévention.

Des troubles à repérer rapidement

L’astigmatisme 
Dû à une forme irrégulière de l’oeil, il provoque une fatigue oculaire. Plus il est marqué, plus il diminue l’acuité visuelle et déforme l’image. L’astigmatisme apparaît dès la petite enfance et peut être corrigé par des verres. Mais mis à part les cas les plus importants, on peut attendre 4 ans pour prescrire des lunettes.

L’hypermétropie 
L’oeil est trop court et des efforts oculaires constants sont pour voir net. Si une légère hypermétropie est normale à la naissance, elle est censée baisser progressivement pour disparaître à l’adolescence. Sinon, les efforts fournis sont de plus en plus difficiles et fatigants avec l’âge, c’est pourquoi certaines hypermétropies ne sont détectées qu’à l’âge adulte. Des verres correcteurs peuvent corriger l’hypermétropie, mais ils ne sont pas toujours indispensables.

La myopie 
Elle est due à un oeil trop long. Le système optique est déformé, et la vision de loin est floue. La myopie apparaît souvent durant l’adolescence et augmente jusqu’à l’âge adulte. Les plus fortes myopies apparaissent plus tôt et continuent d’augmenter plus tard. Il est possible de corriger la myopie avec des verres correcteurs.

Le strabisme 
Convergent ou divergent, il ne faut pas le négliger, surtout chez l’enfant. Sans traitement, il peut nuire définitivement à la vision. De plus, il peut être le signe de maladies oculaires graves.

Des risques à prévenir

Le soleil 
Les rayonnements solaires peuvent endommager la cornée, le cristallin et la rétine. Certains dégâts sont temporaires, telle la « kératite des neiges », douloureuse irritation de la cornée. D’autres sont permanents : des expositions répétées fragilisent la cornée et favorisent la formation de la cataracte. Le mot d’ordre : portez des lunettes filtrant les rayons ultraviolets et infrarouges et des chapeaux. Et protégez plus particulièrement vos enfants.

Hygiène de vie 
L’alcool et le tabac sont des facteurs de risque supplémentaires pour la santé des yeux.

Les écrans des ordinateurs 
Devant un écran, nos yeux clignent 5 fois moins et sont plus écarquillés. Plus exposés, ils ont alors tendance à s’assécher. Or, les larmes protègent les yeux. Prenez donc quelques pauses lorsque vous travaillez à l’ordinateur.

Presbytie : le vieillissement inéluctable 
La presbytie n’épargne personne. Après 40 ans, les yeux perdent progressivement leur pouvoir d’accommodation, c’est-à-dire la possibilité de « faire le point » sur un objet. La vision de près devient difficile, sans que la vision de loin en soit affectée. Il est possible de corriger la presbytie avec des verres, cela n’aura aucune influence sur son évolution.

Quelle technique de correction ? 
Il y a seulement quelques années, les verres étaient la seule solution aux problèmes optiques. Mais d’autres alternatives existent aujourd’hui.

Lentilles 
Question confort, leur avantage est incontestable. Elles compensent aujourd’hui la plupart des troubles de la vision : astigmatisme, hypermétropie, myopie, presbytie.

Chirurgie 
Technique en plein développement, elle corrige myopie, hypermétropie et astigmatisme, à l’aide d’un laser qui retouche la forme de l’oeil. Mais les conditions à long terme de certaines méthodes ne sont pas encore connues, et un acte chirurgical présente toujours des risques.

Questions / Réponses

Faut-il protéger les enfants du soleil dès la petite enfance ?
C’est indispensable : le cristallin laisse passer plus d’ultraviolets avant l’âge de 6 ans. Les méfaits du soleil sont donc encore plus violents lors de la petite enfance.  

Comment détecter un problème de vision chez mon enfant ?
Maux de tête, yeux rouges, légers strabismes peuvent être des indices, ainsi que, plus indirectement, des problèmes scolaires. Si votre enfant louche, plisse les yeux, n’hésitez pas à consulter un ophtalmologiste. Si l’enfant est prématuré ou si les parents souffrent de myopie ou de strabisme, les risques sont plus importants. Au moindre doute, faites examiner la vue d’un enfant dès l’âge de 2 à 3 ans : certains troubles apparaissent très tôt, et sont plus facilement améliorés s’ils sont soignés précocement.  

Puis-je subir sans risque une opération de la cataracte ?
C’est le seul traitement efficace contre cette opacité du cristallin. Cette opération chirurgicale, menée sous anesthésie locale, est totalement maîtrisée et les complications sont rares. Elle consiste à remplacer le cristallin endommagé par un cristallin artificiel.  

Quelles habitudes peuvent nuire à la santé de mes yeux ?
La consommation de tabac et d’alcool ou une alimentation pauvre en fruits et légumes sont des facteurs de risque pour la santé des yeux. Les expositions au soleil, pas ou mal protégées, sont à éviter, pour les enfants comme pour les adultes. Enfin, on ne peut guère aujourd’hui éviter les écrans vidéo ou d’ordinateur, mais mieux vaut faire des pauses de temps à autre pour éviter le dessèchement des yeux et les irritations qui vont avec.  

 

Pour en savoir +

“Les Opticiens Mutualistes”
Le réseau “Les opticiens Mutualistes” regroupe aujourd’hui 380 centres d’optique sur l’ensemble du territoire. Le réseau a pour but de faciliter l’accès aux prestations optiques de qualité au plus grand nombre, au meilleur coût, et de limiter le reste à charge. Il propose entre autres une activité basse vision, une marque propre OPALIA... Retrouvez les centres d’optique de votre département sur www.mutualite.frwww.inpes.sante.fr