Vous êtes adhérent / partenaire


Vous avez déjà un compte en ligne

Vous pouvez à tout moment nous contacter en utilisant la messagerie disponible sur vos services en ligne.


Vous n'avez pas encore un compte en ligne

Activez facilement votre compte pour bénéficier de vos services en ligne comme le suivi de vos remboursements, la demande de prise en charge...

Vous n'êtes pas encore adhérent / partenaire


Vous souhaitez être rappelé par un conseiller ?

Les informations, strictement nécessaires, collectées directement auprès de vous font l'objet de traitements automatisés ayant pour finalité la gestion de votre demande d'informations. Les informations demandées sur le formulaire de contact sont obligatoires et nécessaires. A défaut, La Mutuelle Verte ne sera pas en mesure de traiter votre demande d’informations. Pour toute information sur vos droits et sur les conditions de traitement de vos données à caractère personnel, consultez la rubrique relative à la protection des données.

Votre message a bien été envoyé. Merci !

Vous êtes adhérent / partenaire


Vous avez déjà un compte en ligne

Vous pouvez à tout moment nous contacter en utilisant la messagerie disponible sur vos services en ligne.


Vous n'avez pas encore un compte en ligne

Activez facilement votre compte pour bénéficier de vos services en ligne comme le suivi de vos remboursements, la demande de prise en charge...

Vous n'êtes pas adhérent / partenaire


Vous souhaitez nous contacter par e-mail ?

Les informations, strictement nécessaires, collectées directement auprès de vous font l'objet de traitements automatisés ayant pour finalité la gestion de votre demande d'informations. Les informations demandées sur le formulaire de contact sont obligatoires et nécessaires. A défaut, La Mutuelle Verte ne sera pas en mesure de traiter votre demande d’informations. Pour toute information sur vos droits et sur les conditions de traitement de vos données à caractère personnel, consultez la rubrique relative à la protection des données.

Votre message a bien été envoyé. Merci !

Dossiers Thématiques

Reflux gastro-oesophagien : pour bébé, pas de médicament

Reflux gastro-oesophagien : pour bébé, pas de médicament

Publiée le 29/02/2016 00:00

 

Fréquents les premiers mois chez les bébés, les reflux ne nécessitent un traitement médicamenteux qu'en cas de complications. Voici quelques recommandations pour soulager votre enfant. 

Votre bébé régurgite un peu de lait après presque tous les repas ? Rassurez-vous, ces reflux sont très banals chez les tout-petits.

 

LES CAUSES DES REFLUX GASTRO-OESOPHAGIENS


Encore immature, le muscle qui empêche le contenu de l'estomac des bébés de remonter dans leur oesophage manque souvent de tonicité. Ajoutez à cela une position couchée quasi permanente et une alimentation exclusivement liquide, et vous ne serez plus étonnée que près de la moitié des enfants de moins de trois mois régurgitent.

 

DES SIGNES QUI NE TROMPENT PAS


Tant que bébé garde un bon appétit, qu'il ne pleure pas en mangeant et qu'il ne grimace pas quand il régurgite, pas d'inquiétude. Parlez-en à votre médecin lors d'un prochain rendez-vous. Après avoir vérifié que votre enfant grossit normalement et que sa gorge n'est pas irritée, il vous confirmera certainement qu'il souffre d'un reflux gastro-oesophagien simple ne nécessitant pas de traitement. En attendant que ses petits soucis disparaissent d'eux-mêmes quand il commencera à manger solide et à se mettre debout, vous pouvez toutefois agir.

 

LES RECOMMANDATIONS


Prenez le temps de faire faire à votre bébé un ou plusieurs rots, pendant et à la fin de la tétée ou du biberon. Lorsqu'il a fini de boire, gardez-le en position verticale contre vous pendant une vingtaine de minutes. Si cette mesure ne suffit pas et si vous le nourrissez au biberon, le médecin pourra vous conseiller de passer à un lait épaissi.

Le problème est moins fréquent chez les bébés nourris au sein. Il se peut toutefois qu'une trop grande quantité de lait arrivant brutalement par jets au fond de sa bouche en début de tétée explique ses renvois. Il suffit alors d'évacuer les premiers jets manuellement avant la mise au sein. Pour dormir, couchez votre enfant sur le dos. Les médecins sont partagés sur l'utilité de relever ou non la tête de son lit. Si vous décidez de le faire, ne mettez surtout pas d'oreiller, investissez dans un équipement spécifique. Enfin, évitez de fumer à proximité de votre enfant, le tabagisme passif est un facteur aggravant.

 

QUAND S'INQUIETER ?


Les reflux gastro-oesophagiens pathologiques s'accompagnent de signes qui doivent vous amener à consulter : votre enfant pleure en mangeant, il refuse de s'alimenter, il se cambre en permanence, il y a des traces de sang dans ses régurgitations...

 

Source : Site de l'Assurance Maladie consulté le 27 novembre 2015