Vous êtes adhérent / partenaire


Vous avez déjà un compte en ligne

Vous pouvez à tout moment nous contacter en utilisant la messagerie disponible sur vos services en ligne.


Vous n'avez pas encore un compte en ligne

Activez facilement votre compte pour bénéficier de vos services en ligne comme le suivi de vos remboursements, la demande de prise en charge...

Vous n'êtes pas encore adhérent / partenaire


Vous souhaitez être rappelé par un conseiller ?

Les informations, strictement nécessaires, collectées directement auprès de vous font l'objet de traitements automatisés ayant pour finalité la gestion de votre demande d'informations. Les informations demandées sur le formulaire de contact sont obligatoires et nécessaires. A défaut, La Mutuelle Verte ne sera pas en mesure de traiter votre demande d’informations. Pour toute information sur vos droits et sur les conditions de traitement de vos données à caractère personnel, consultez la rubrique relative à la protection des données.

Votre message a bien été envoyé. Merci !

Vous êtes adhérent / partenaire


Vous avez déjà un compte en ligne

Vous pouvez à tout moment nous contacter en utilisant la messagerie disponible sur vos services en ligne.


Vous n'avez pas encore un compte en ligne

Activez facilement votre compte pour bénéficier de vos services en ligne comme le suivi de vos remboursements, la demande de prise en charge...

Vous n'êtes pas adhérent / partenaire


Vous souhaitez nous contacter par e-mail ?

Les informations, strictement nécessaires, collectées directement auprès de vous font l'objet de traitements automatisés ayant pour finalité la gestion de votre demande d'informations. Les informations demandées sur le formulaire de contact sont obligatoires et nécessaires. A défaut, La Mutuelle Verte ne sera pas en mesure de traiter votre demande d’informations. Pour toute information sur vos droits et sur les conditions de traitement de vos données à caractère personnel, consultez la rubrique relative à la protection des données.

Votre message a bien été envoyé. Merci !

Dossiers Thématiques

Le Japon - 2ème partie

Le Japon - 2ème partie

Publiée le 19/04/2017 16:40

 

Nous continuons notre périple en commençant par nous mettre l’eau à la bouche avec la découverte des saveurs japonaises. Une fois rassasiés, nous irons au cœur des villes de Nara et d’Osaka pour nous plonger ensuite dans l’immensité des sanctuaires et des temples.
Nous en profiterons pour faire une pause à la découverte du Kiyomizu-dera…

Parmi les saveurs japonaises, certaines demeurent incontournables telles que le parfum subtil des sushis ou bien ces exquis beignets de crevettes…
Mais l’expérience culinaire sera complète lorsque vos cinq sens entreront en éveil pour une explosion de saveurs !
La cuisine japonaise compte bien des spécialités au raffinement unique, c’est pourquoi nous n’en citerons que quelques-uns.

Très appréciée au Japon, la Kaiseki Ryori est un mets délicat, composé de légumes et de poisson, d’algues et de champignons.

Le Sukiyaki, quant à lui, parvient à mettre en symbiose les fines tranches de bœuf, les légumes, le tofu et les vermicelles grâce à la façon dont il est cuisiné, directement sur la table ! La finesse de cette cuisine est véritablement unique.

Le Shabu-shabu est cuisiné à partir de fines tranches de bœuf, doucement cuites dans un court bouillon, puis trempées dans une sauce.
De mets en mets, nos papilles découvriront de nouveaux parfums, nous profiterons d’un somptueux mélange de couleurs, nous écouterons inlassablement le crépitement de la viande cuire sur la table, nous sentirons l’odeur délicate d’épices venues d’ailleurs pour enfin déguster avec les doigts si le plat s’y prête !
Si vous goûtez un jour à cette expérience culinaire incroyable, ne remerciez pas les serveurs en leur laissant un pourboire, n’oubliez pas qu’ils ne se pratiquent pas au Japon !


De Nara ...

S’il est des villes qui marquent l’histoire et les esprits, celle de Nara n’est pas en reste. Située au sud de l’île d’Honshû, l’histoire se souvient bien de Nara comme ayant été, jadis, la capitale du Japon, de 710 à 784 sous le nom de Heijô-Kyô. D’ Est en Ouest, de nombreux édifices datant de cette époque ont été classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Aujourd’hui, cette ancienne capitale continue de marquer les esprits grâce aux cerfs shika, ces animaux divins considérés comme les messagers des dieux. Ils vivent en totale liberté dans le parc de Nara pour le plus grand plaisir des habitants et des touristes, qui peuvent leur donner à manger.

Berceau de l’art, de la culture et de la littérature japonaise, Nara fascine par ses temples et monuments ancestraux comme le Todai-Ji, édifice qui abrite le Daibutsu, le Grand bouddha haut de 18 mètres, fait de bronze et d’or.
D’autres lieux sont incontournables comme Le Kasuga-taisha, le sanctuaire aux lanternes en bronze, le Gangô-ji, ancien temple bouddhiste, le site Hôryû-ji qui abrite des bâtiments très anciens ou encore le Yakushi-ji aux multiples secrets… Après une longue journée de visites, un bon Saké fera l’affaire ! Il est aussi un patrimoine important à Nara…

... A Osaka

A une trentaine de kilomètres de Nara, se niche, une ville aux attraits certains, Osaka. Capitale économique du Kansai et 3ème ville du Japon, Osaka a toujours été à l’ère du modernisme. Son développement s’est fait autour de son port afin de faciliter ses échanges avec les pays voisins, ses routes ont été construites au-dessus de la mer. Surnommé “la ville les pieds dans l’eau”, Osaka est un important carrefour économique.

Si vous voulez profiter d’un grand bol de nature, il faudra se rendre au centre de la ville, à Osaka-jô Koen, le site qui abrite une immense forteresse blanche édifiée au XVIème siècle. Un grand espace vert de 2 kilomètres qui se vêtit de mousse éphémère lors de la floraison des arbres fruitiers en mars.
Un spectacle à ne pas rater ! Le bol d’air “frais” se prolonge à travers le Namba Parks, un lieu atypique avec ses cascades artificielles, ses jardins sur les toits, son shopping vert. Ici tout a été pensé pour l’écologie.
Besoin d’animation ? Dans ce cas, rendez-vous à Namba, un quartier du sud d’Osaka le plus animé avec sa rue commerçante Dotombori. Enfin, terminez la visite en découvrant, d’une part, le Kaiyukan-Osaka, l’un des plus grands aquariums urbains du monde avec sa forêt japonaise reconstituée de 430 m², d’autre part le Naniwa Kuishinbo Yokocho, le musée de la nourriture d’Osaka.
L’occasion de découvrir toutes les spécialités culinaires de la région !


Les sanctuaires et temples

Lorsque la cité japonaise se partage les temples bouddhistes et les sanctuaires shinto, le temps lui n’appartient à aucune religion sinon celle des hommes… Ces mêmes hommes qui ont écrit l’histoire sans prendre le temps de méditer et de comprendre. Aujourd’hui, ces temples et sanctuaires ont pour beaucoup été détruits par les guerres et les incendies, puis pour quelques-uns reconstruits au fil du temps…
Marqués par l’histoire, marqués par le temps, ces édifices sont le reflet d’une époque, la représentation d’une croyance religieuse et divine que nous nous devons de respecter.

Parmi ces temples, le Todai-ji, situé à Nara, est connu pour être la plus grande construction en bois au monde. Il abrite une grande statue de Bouddha en bronze de 250 tonnes. Le sanctuaire aux lanternes de Nara, Kasuga Taisha, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Un endroit majestueux ouvert à la méditation grâce à ses paysages aux couleurs apaisantes et ses milliers de lanternes en pierre. Le Kiyomizu-dera, le grand temple de l’eau de Kyoto, à la particularité d’abriter un sanctuaire shinto et un temple bouddhique.

Le Japon compte de nombreux autres temples et sanctuaires qu’il nous sera impossible de citer en quelques mots. Chacun vous racontera son histoire et vous transportera dans son univers… Il est coutume de dire que dans un voyage, l’important n’est pas la destination mais le chemin pour y arriver… J’espère qu’à travers ces deux volets, vous avez pu apprécier les différents chemins que nous avons empruntés pour découvrir le Japon, ce pays aux préceptes à la fois modernes et ancestraux qui lui confèrent, justement, un caractère unique…


Kiyomizu-dera

Le temple Kiyomizu-dera, à l’Est de Kyoto, est l’un des temples les plus visités du pays en partie grâce à la beauté de son bâtiment principal, Kiyomizudera Hondo, construit sur pilotis et dominant à treize mètres au-dessus du sol. Le site abrite des temples et des sanctuaires, tous porteurs d’un message, autour de l’amour et des rencontres ou bien le bonheur, la chance, la prospérité. Profitez de la période des Sakura au printemps ou des Momiji à l’automne pour découvrir des cerisiers et érables vêtus d’une lumière rouge et flottant dans un océan aux multiples contrastes…


Ambassade du Japon :
7 Avenue Hoche - 75008 Paris
Tél : 01 48 88 62 00
www.fr.emb-japan.go.jp
Formalités : Passeport et/ou Visa
en cours de validité.
Langue : le Japonais

La Mutuelle Verte - PSM - Juin 2017